L'Histoire d'OSTIA  ANTICA

La cité portuaire de la rome antique




 
   


Menu



Ostia antica - ostie antique

Histoire d'Ostie et archéologie
photos ostie - ostia
carte d'ostia - ostie interactive

liens ostie - ostia


version française en français
versione italiana in italiano 

 

 

 


1 - Origines d'Ostie     4 - Adrien et début moyen-âge
2 - Le port d'Ostie        5 - Moyen-âge et décadence  
3 - Le port de Trajan    6 - Progression côtière            

                        7 - Cartes historiques

6 - La progression
de la côte

           
       

 


Un changement se produit dans le cours du Tibre au XVIè siècle, un second élément de différenciation entre l'actuelle morphologie et l’ancienne ligne côtière, est son  avancée d’environ quatre kilomètres par rapport à l'aire archéologique, résultat des sédiments transportés par le fleuve au cours des siècles.


Progression approximative de la côte à l’embouchure du Tibre :

embouchure du TibreA : Côte lors de la fondation d'Ostie, par d'Anco Marzio, vers 633 av.JC.

B. 743 ans plus tard, Trajan ajouta son port à celui de Claudius. Le fleuve avait avancé de 950 m., avec une moyenne annuelle de 1,28 m.

C. En 1569, 1459 ans plus tard (fondation de la Tour de Pieux V), l'avancement fut de 1750 m, avec une moyenne annuelle de 1,20 m

D. En 1662, 93 ans plus tard (construction de la Tour d'Alexandre VII), l'avancement fut de 550 m, avec une moyenne annuelle de 5,91m

E. En 1773, 111 ans plus tard (construction de la Tour de Clément XIV), l'avancement fut de 450 m, avec une moyenne annuelle de 4,05 m

F. En 1874, en 101 ans la progression fut de 400 m, avec une moyenne annuelle de 3,96 m

Ostie   -   Histoire d'Ostia   - Cartes historiquesPhotos d'Ostia   -   Plans d'Ostia   -   Liens   -  Webcams   -  Sites antiques de Paestum  et d' Herculanum   -   Rome   -  Naples   -  Sicile  - Côte amalfitaine - Toscane - Venise - Art italien Régions de France Iran

ostia-ostie.net © 2015